Vous êtes sous chimiothérapie et ne savez pas quoi faire pendant votre traitement ? Cet article est fait pour vous. Accrochez-vous car vous allez sûrement être surpris par les dires de notre article !

 L'activité physique ou sportive est un moyen de prévention de certaines maladies chroniques, dont le cancer, mais est aussi un moyen de traitement de celles-ci. Elle est très recommandée par les médecins. Des études montrent que la pratique d'une activité pendant un cancer va vous aider à combattre la maladie efficacement et à diminuer les risques de récidive. 
Les bénéfices de l’activité physique ou sportive pendant et après le cancer sont nombreux. 

 Tout d’abord, cela peut vous sembler paradoxal mais l'activité physique ou sportive va vous aider à combattre le symptôme le plus handicapant pendant votre chimiothérapie : la fatigue. 

L’épuisement engendré par la chimiothérapie n’est pas soulagé par le repos. L’inactivité fait fondre vos muscles, diminue votre circulation sanguine, votre oxygénation, et augmente encore plus la fatigue.
La pratique d’une activité est donc le meilleur remède contre la fatigue engendrée par la chimiothérapie. Durant la maladie elle va réduire de 30% cet effet secondaire que vous redoutez et vous donner de l’énergie. Elle réduit en parallèle d’autres effets négatifs de la chimiothérapie tels que la prise de poids ou la nausée. 

N’est-ce pas énorme pour votre quotidien post-chimio ? 

 Nous pouvons ajouter que les malades de cancer ont un déséquilibre de masse grasse et de masse maigre, c'est-à-dire de graisse et de muscle. La pratique d’une activité va développer votre masse musculaire et cela est essentiel pour vous car plus une personne est musclée, plus la chimiothérapie est efficace. C'est un élément important de l'efficacité thérapeutique.
Les activités physiques ou sportives les plus recommandées sont : la marche, le running, le fitness ou encore le vélo. Mais le plus important est tout de même de choisir une activité qui vous apporte surtout du plaisir et qui est adaptée à votre corps et votre mode de vie. 

 Néanmoins, il y a des critères à respecter dans l’idéal pour que cette activité vous soit bénéfique : une durée suffisamment longue et une fréquence significative.
Pratiquez une séance de 30 minutes 3 fois par semaine. La durée de votre séance peut cependant varier selon l'intensité ou le type d'activité. Veillez à laisser un temps de repos de 48h entre vos séances afin d’optimiser les bénéfices de chacune d’entre elles. En termes d’intensité, faites selon votre état de forme, soyez quand même à l’écoute de votre corps.

 Chez SIF & LOKI nous vous proposons des modèles Jersy à la fois tendances et confortables, adaptés pour l’activité physique et sportive. En pratiquant votre activité, le bonnet sera confortable, léger et ne bougera pas.
Vous oublierez même que vous l’avez sur la tête. 

 En plus de ça, les bénéfices ne sont pas seulement physiques. La pratique d’une activité a aussi des effets sur l'estime de soi. Elle renouvelle aussi l'envie de se battre, d'être actif contre sa maladie. Elle vous redonnera confiance en vous et vous donnera l’envie de vous surpasser et dépasser vos limites.
L'activité physique ou sportive vous aidera à vous sentir mieux dans votre corps à travers la maladie.

 

Alors bouger autant que possible pendant votre traitement de chimiothérapie. Faites du sport seul, ça serait bien, mais en faire à plusieurs serait encore mieux ! Attention tout de même à en pratiquer avec modération et garder en tête que le sport doit rester un plaisir.