Des bonnets capillaires made in France !

Depuis 2016, l’entrepreneuse Agnès Bragiola conçoit des bonnets capillaires combinant les avantages esthétiques d’une perruque et le confort du turban, pour les personnes atteintes d’alopécie et de cancer. Ces bonnets capillaires lui ont valu le prix de l’innovation Vallée Sud Grand Paris 2018. 

L’histoire de SIF & LOKI 

Agnès Bragiola, diplômée d’ESMOD, grande école de mode internationale, a touché à de nombreux domaines au cours de sa carrière : du stylisme modéliste, en passant par l’enseignement et la peinture.
Après cette brillante carrière, elle s’est mise à défi d’ouvrir son entreprise de bonnets capillaires pour les femmes atteintes d’alopécie et de cancer.  

C’est en 2014 que l‘aventure commence. Agnès côtoyant des personnes subissant un traitement de chimiothérapie a eu l'idée de répondre à leur mal-être physique et psychologique en proposant une innovation en matière de couvre-chef.
Les mêmes avis revenaient souvent : « la perruque me dérange », « le foulard fait malade », « le foulard ça glisse ».
Agnès, touchée par les propos de ses amies a eu l’évidence de créer des couvre-chefs de qualité, soignant l’image de ces femmes malades.
L’idée est de permettre aux femmes souffrant de cancer et d’alopécie, de dissimuler leur calvitie tout en restant féminine et tendance, avec des bonnets capillaires combinant les avantages esthétiques d’une perruque et le confort du turban.

 Durant deux ans, avec les conseils et avis de femmes subissant un traitement de chimiothérapie, elle a étudié ce qui existait en matière de couvre-chef sur le marché, et comment elle ferait pour répondre aux besoins de ces femmes.
Issue du milieu de la mode, elle voulait dès le départ allier esthétique et apparence qui permettrait de garder un look mode, tout en imaginant un trompe-l’œil du produit.
Ainsi en 2016, après de longues recherches, « SIF & LOKI » est né.

 

La légende scandinave de SIF & LOKI

Que le nom de la marque parle lui-même du produit était primordial.

Dans la mythologie scandinave, SIF est connue pour sa belle chevelure d’or, qui symboliserait un champ de blé ondulant au vent. Elle est l’épouse de Thor, dieu de la force et de la fertilité, le plus populaire des dieux nordiques. Une nuit, LOKI le plus maléfique de tous les dieux du Nord, certainement par jalousie envers Thor, s’introduit dans la chambre de SIF et coupa ses beaux cheveux. Menacé de mort par Thor LOKI se vit obligé de réparer sa faute. Il fit tisser par des nains magiciens une nouvelle chevelure constituée de très fins fils d’or qui poussaient comme de vrais cheveux. Ainsi, elle retrouva une magnifique chevelure d’or et devint à tout jamais la déesse aux cheveux d’or. 

En découvrant la légende scandinave de SIF, Agnès voulait apporter au produit une image symbolique et que la philosophie de départ de l’entreprise soit en lien avec la légende : rendre belle et jolie la femme atteinte d’alopécie grâce au bonnet capillaire. Elle a ainsi donné à la société le nom « SIF & LOKI ».

 

Le savoir-faire français au cœur de SIF & LOKI

Pourquoi français ? Étant très attachée à la préservation de notre planète, il était important pour Agnès d’éviter la dégradation de l’environnement qu’engendrerait la délocalisation à l’étranger de la production des bonnets capillaires. Ainsi, toute la production est sous-traitée entre Saint-Etienne et Lyon. L’autre raison a été le service de suivi vis-à-vis du patient. En cas de problème avec un produit, une intervention rapide serait mise en place pour le client grâce au concept de made in France !

Côté création, imagination et choix des pièces du produit, c’est Agnès qui s’en charge personnellement en s’appuyant sur ses connaissances et son expérience dans le métier de la mode, tout ça dans le bureau qu’elle a aménagé à son domicile spécialement pour la société.

Ainsi elle est fière de proposer des produits de qualité totalement français à sa clientèle.